Aucun trophée, n’existe actuellement pour...

25 janvier 2017

Aucun trophée, n’existe actuellement pour récompenser le vainqueur des Matchs France - Ecosse, nos recherches et la FFR nous l’ont confirmé.

Aucun trophée, au nom d’Eric MILROY n’existe également.

L’association, Mémoire de Rugby Events dont le projet de Commémoration (Rugby, Concert, Pipes Bands, Messe Commémorative, etc.) qui se déroulera sur 3 jours, du 10 au 12 février 2017 à Amiens et dans la Somme avec un final au Stade De France a été labellisée le 17 janvier 2017 par la MISSION DU CENTENAIRE (Label Centenaire) en soulignant l’originalité de ce projet.

Cette dynamique autour du rugby lancée, il y a un an a suggéré pas mal de réflexions qui ont aboutit dans un premier à organiser un Tournoi Commémoratif de Rugby à XV amateur, à Amiens en partenariat avec le RC Amiens qui fête cette année, ses 117 ans d’existence.

Un trophée original mêlant différentes matières dont le bois à l’effigie d’Eric Milroy est en cours de finalisation pour être dévoilé à Contalmaison et son Cairn Ecossais,le 10 février 2017, veille du Tournoi à Amiens.

L’association renforcée dans sa conviction par présence future dans le département de la Somme et l’implication de la Famille ANDERSON, descendants d’Eric Milroy souhaite humblement mais avec pugnacité et enthousiasme proposé à la FFR et la Scottish Rugby Union (SRU) que ce trophée soit créé pour récompenser le vainqueur des matchs entre la France et l’Ecosse (hors coupe du monde).

Effectivement, nous suggérons donc de créer ce trophée ou coupe au nom d’Eric MILROY ex Capitaine Ecossais, décédé dans la Somme dans le bois de Delville (proche de Longueval) le 18 juillet 1916.

Les objectifs sont multiples :
Historique, d’abord, car ce trophée pourrait constituer le lien entre le passé et le présent pour permettre aux jeunes générations de se souvenir ce qui s’est passé sur notre territoire. Les anciens savent et sont plus sensibles car encore concernés pour avoir des grands parents ou arrières grands parents décédés durant la grande guerre dans la Somme. Il faut aussi penser à l’avenir en maintenant la culture du souvenir chez les plus jeunes.

Logique, car il permettra de célébrer l’engagement des régiments Écossais qui sont morts au champ d’honneur pendant la 1ère guerre mondiale.

Sociétal et social, car cette innovation ou idée est proposée par le monde amateur et bénévole à la sphère professionnelle,0et cela permettrait de maintenir le lien entre les clubs et les joueurs fédéraux et professionnels

Aménagement du Territoire et Développement du Rugby dans le Nord et l’Est de la France. Effectivement, les filles du LMRCV (Lille Métropole Rugby Club Villeneuvois) sont championnes de France 2016 du Top 8 (plus haut niveau féminin), mais le Nord et l’Est de la France n’ont pas d’équipe masculine en Pro D2 ou Top 14. Seuls l Stade Français, le Racing Club de France et Massy ont atteint cette strate.

Ce projet permettrait de donner une impulsion et un véritable ancrage rugby à la région Hauts de France, car Milroy est mort dans la Somme et qu’il existe un potentiel pour le haut niveau dans cette zone géographique au fort potentiel économique.

La FFR est plutôt favorable mais le Projet n’est pas encore validé à ce jour par les 2 fédérations concernées, ni par le Comité des 6 nations et ni par l’IRB.
Cependant, l’espoir demeure et le résultat de cet issue demeure possible à court ou moyen terme.

L’association, la Famille ANDERSON ont sollicité directement Gavin Hastings pour défendre cette initiative. L’association a demandé à la FFR de soutenir cette démarche. Effectivement, Gavin Hastings est l’ambassadeur idéal car comme Milroy il a été Capitaine de l’Equipe d’Ecosse et a joué pour les Watsonians. Gavin Hastings, "le Chardon Ardent" du rugby écossais est très apprécié, il fait l’unanimité chez les passionnés de rugby. Qui plus est, il a arrêté sa carrière de joueur amateur en 1995 avant que le rugby passe dans le monde professionnel. Il est donc légitime, mais nous n’avons pas encore sa réponse concernant sa venue possible dans la Somme et sur l’écho qu’il porte à ce projet.

Nous restons donc dans l’attente d’une éventuelle surprise, serein et motivé.

Nous serions honorer que la Fédération Française de Rugby et la Scottish Rugby Union acceptent nos propositions, renforcées par le fait que les deux descendants d’Eric MILROY seront présents.
Le lien durable entre notre devoir de mémoire, notre patrimoine historique, le lien entre le monde associatif / bénévole et professionnel pourra s’inscrire dans l’avenir d’une belle manière. L’amitié entre les peuples français et écossais par le vecteur du rugby sera soulignée chaque fois que possible.