Michel Merckel, l’auteur du Sport sort des tranchées, sera à Amiens et dans la Somme du 21 au 24 février 2019

6 janvier 2019

Michel Merckel, l’auteur du Sport sort des tranchées, sera à Amiens et dans la Somme du 21 au 24 février 2019.


Il indique :" C’est au départ pour remonter le moral des troupes entre deux assauts que de jeunes officiers pédagogues, reprenant l’initiative de quelques soldats, eurent l’idée de recourir au sport". Pour les Poilus, souvent issus du monde rural, ces séances – bien plus ludiques que les manœuvres – furent l’occasion de toucher pour la première fois un ballon de foot ou de rugby. Parfois de découvrir l’idée même du sport aux côtés de leurs frères d’armes britanniques ou américains. Le sport se mit aussi directement au service de la guerre à travers les épreuves de lancer de grenades, l’action des Corps francs ou celle des groupes de Chasseurs cyclistes.
14-18 contribua de plus à l’éclosion du sport féminin et du handisport, né pour gérer les séquelles laissées par l’effroyable conflit.
Que cette longue période de souffrance ait permis au sport de conquérir les couches populaires est un des plus surprenants héritages de la Première Guerre mondiale. L’École de Joinville, formatrice de moniteurs d’éducation physique, fit office de creuset pour sa propagation.

Michel Merckel cumule les talents d’être un sportif accompli, d’orateur et d’écrivain sans oublier de mener des projets mémoriels.
Cet ancien professeur d’EPS, ex international de judo dont il a été le Secrétaire Générale de la Fédération, est un orateur plaisant, dynamique et qui sait adapter son temps d’intervention et son public. D’une école primaire en passant par les universités, il est capable d’intervenir aussi bien dans une école militaire, que pour une association sportive, un musée ou une collectivités qui le sollicite.
Il a écrit un ouvrage de référence en 2012 : "14/18, le sport sort des tranchées, qui est une véritable référence dans ce domaine et en particulier sur le rugby et les rugbymen de la Grande Guerre.


Il est capable également de mener de gros projets comme ce fut le cas avec la FFR et Jean Pierre Rives et en 2016, en réalisant l’inauguration et l’implantation du monument dédié aux sportifs morts au combat au stade de France à Paris. Lorsqu’il a publié son livre, Michel Merckel avait déja émis l’idée de cette création d’un monument dédié aux sportifs morts au combat, Jean Pierre Rives l’a réalisé.


Après de nombreuses récompenses littéraires pour son œuvre et d’aussi nombreuses démarches complexes, le souhait du « prof de sport » originaire de Dreux s’est donc réalisé.

C’est sans compter sur son accessibilité et sa gentillesse qu’il a répondu favorablement à l’invitation de l’association Mémoire de Rugby Events pour tenir plusieurs conférences à Thiepval, Amiens entre le 21 et 24 février dont la dernière se tiendra au club house du Rugby Club d’Amiens le 24 février à 11h. Ceci avantle match entre Amiens et Béthune pour l’acession en fédéral 3.
Une célébration dédiée aux 31 internationaux de rugby Ecossais et aux 22 français en présence des descendants d’Eric Milroy et de Marcel Burgun dont les noms sont gravés sur le Trophée Auld Alliance aura lieu également. Le RC Amiens fêtera ses 119 ans à cette occasion, nul doute que Michel Merckel accompagnera la 3ème mi-temps qui sera animée.
{{}}
Autres projets : Michel Merckel n’oublie par les femmes et le rôle importany qu’elle ont joué durant la 1ère guerre mondiale, il fait partie des signataires qui défendent l’idée du projet de création du trophée Emilienne Moreau qui serait remis chaque année au vainqueur des match France-Ecosse dans le cadre du tournoi des six nations féminin. Ce projet est également soutenu par le Sénat, les Famille Burgun-Cabanis et Milroy-Ross-Anderson et l’Ambassade de France au Royaume-Uni.