RUGBY : Michel Merckel, l’homme qui a inventé la 4ème mi-temps....

25 février 2019

Michel Merckel cumule les talents d’être un sportif de Haut niveau (international de judo, volleyeur, rugbyman, etc.) et d’orateur sachant captiver aussi bien les All Blacks qu’un public de lycéens ou d’une association qui le sollicite.


C’est ainsi que ce passionné et mordu de sport toutes disciplines confondues a répondu présent à la demande de l’association Mémoire de Rugby qui organisait les Scottish Four Days du 21 au 24 février 2019 dans la région Hauts de France.

Cet écrivain passionné et passionnant mène plusieurs projet de front : Monument dédié au sportif qu’il souhaite voir ériger en 2019, trophée de Rugby Féminin France-Ecosse qui pourrait se nommé Emilienne Moreau pour février 2020, etc...


Cet ancien professeur d’EPS, a de l’énergie plein gaz.
Avec la FFR et Jean Pierre Rives en 2016, il a réalisé le monument dédié aux sportifs morts au combat au Stade de France Paris (implanté à proximité de la porte U des tribunes).

Mais c’est l’humain qui a frappé le public de ses 3 conférences et les membres de l’association Mémoire de Rugby Events dont des Ecossais.


Passionné, passionnant, amoureux du sport, de la vie et des gens.
Il a participé sans compter aux célébrations dédiées aux 31 internationaux de rugby Ecossais et aux 22 français en présence des descendants d’Eric Milroy et de Marcel Burgun dont les noms sont gravés sur le Trophée Auld Alliance.

Il fait partie du décor mais du décor pour les vivants. C’est un cap, un pic, un meuble. il s’imprègne de l’énergie des différents sites et mémoriaux qu’il traverse, tellement il se sent concerné par cette noble et difficile cause, de transmettre la mémoire aux jeunes générations et de la rappeler aux moins jeunes.


Quand vous écoutez Michel Merckel, il vous embarque en voyage, en vacances. Il sait vous intéresser. Il écoute, répond, c’est très vivant et interactif, c’est du bonheur.

Une belle et douce atmosphère plane dans ses conférences, mais attention on ne s’endort pas, bien au contraire. C’est une chance de pouvoir l’entendre, c’est du bien être, du bien vivre, c’est très positif.

C’est ainsi que Michel Merckel a été nommé par l’association Mémoire de Rugby Events et par la Délégation Ecossaise des Wastonians présente sur les lieux : l’homme qui a inventé la 4ème mi-temps. Pas vraiment après, pas vraiment avant le match, c’est la 4ème dimension, la 4ème mi-temps Michel Merckel. On a envie de suivre ses pas, ses traces, d’apprendre, de transmettre. Ce visionnaire est emprunt d’humanité tout en étant un farouche et très grand compétiteur dans tous les projets qu’il lance. Nous lui adressons cette dédicace spéciale et le remercions infiniment de sa présence avec l’espoir de le revoir rapidement.

Autres projets : Michel Merckel n’oublie par les femmes et le rôle important qu’elle ont joué durant la 1ère guerre mondiale, et leur importance aujourd’hui. En juin, il se rendra en Ecosse avec une partie des signataires qui défendent le projet de création du trophée Emilienne Moreau qui sera remis chaque année au vainqueur du match France-Ecosse dans le cadre du tournoi des six nations féminin. Ce projet est également soutenu par le Sénat, le musée Alexandre Villedieu de Loos en Gohelle, la Mairie de Loos, le club de rugby LMRCV et l’Ambassade de France au Royaume-Uni. La Liste s’allonge...