Septimus (septembre) Heyns Ledger était l’un...

11 octobre 2020


Septimus (septembre) Heyns Ledger était l’un de cette race rare de joueurs de rugby Springbok qui non seulement n’a jamais perdu un test auquel il a joué, mais a également été membre d’une équipe qui a réussi le Grand Chelem en battant les cinq nations de l’hémisphère nord, ceci en la tournée sud-africaine de 1912 à 1913.

« Sep », comme on l’appelait communément, est né à Kimberley le lundi 29 avril 1889, l’un des sept enfants de Fred Ledger et d’Elizabeth Friederike Ledger (née Knobel). Fred est originaire d’Oxford, en Angleterre, et Elizabeth de Colesberg. Les frères et sœurs de « Sep » étaient August, Bertie, Florence, John, Kathleen et Samuel Ledger.

Formé au lycée de Kimberley, il a travaillé pour De Beers Consolidated Mines après avoir quitté l’école au siège social en tant que commis.

Mais c’est au rugby à XV qu’il est le plus connu.


(PT-Signatures_of_victorious_Rugby_team-1912)
Il a joué en tant qu’attaquant pour le Pirates Rugby Football Club après avoir quitté l’école, alors que la maison du club était l’ancien terrain du club de cricket éclectique (Hoffe Park) dans les jardins publics. Avec Pirates, il remporta le Grand Challenge Shield en 1909, 1911 et 1914, et il fut membre de l’équipe victorieuse de Griqualand West qui remporta la Currie Cup 1911. Son frère John a également joué pour Griqualand West dans cette célèbre victoire de la Coupe Currie.

Le succès de cette équipe de Griqualand West de 1911 était attendu, car en 1910, ils avaient battu l’équipe des îles britanniques en tournée à deux reprises à Kimberley - 8-0 et 9-3. Sep avait joué dans ces deux matches représentatifs.

Sélectionné comme un verrouilleur très efficace de la troisième ligne pour l’équipe Springbok pour une tournée en Grande-Bretagne et en France en 1912/1913 Ledger a joué dans quatre des cinq tests, les Springboks dans ces matchs battant l’Écosse 16-0, l’Irlande 38-0, l’Angleterre 9-3 et la France 38-5. Il a également joué dans 11 autres matches pendant sa tournée, et selon les rapports sur la tournée, « Ledger était exceptionnel ».

Lors de la Première Guerre mondiale, il rejoint le 2e infanterie sud-africaine et débarque en France le 25 juillet 1916, rejoignant son bataillon le 31 du même mois.

Il est rapidement promu sergent et vit de nombreuses actions, malheureusement tué le vendredi 13 avril 1917 dans l’avancée de la gare du village de Rouex. Son nom est inscrit sur le mémorial d’Arras, , Pas de Calais, France [Baie 10]





.

Le 11 janvier 1913 contre la France à Bordeaux devant 20000 spectateurs ; il n’a que 23 ans et marque l’un des essais d’un score sans appel France 5 - Afrique du Sud 38.

Remerciements au Rugby Club de Duisans.