Tobias "Toby" Mortimer Moll (20 juillet 1890...

10 juillet 2021

Tobias "Toby" Mortimer Moll (20 juillet 1890 - 15 juillet 1916) était un joueur sud-africain de rugby à XV originaire du Cap. Il a été sélectionné une seule fois pour l’Afrique du Sud le 27 août 1910, contre l’équipe des Lions britanniques lors de sa tournée de 1910 en Afrique du Sud.

Avant cela, il a joué pour Randfontein RFC, Transvaal et Western Province.

Tobby est né le 20 juillet 1890 à Cape Town, province du Cap. Il était le fils de Tobias et Henrietta Moll de Potsdam. Il a fait ses études au South African College. Moll a joué au rugby de club pour le Hamilton’s Club, Cape Town, et il était également le capitaine de l’équipe. Il a joué pour l’équipe de la province du Transvaal de 1908 à 1910. C’est en jouant pour cette province qu’il a porté pour la première et unique fois le maillot des Springbooks, contre les Lions britanniques qui étaient en tournée en Afrique du Sud, le 27 août 1910 à Port Elizabeth.


Au début de la Première Guerre mondiale, Moll a d’abord servi dans la campagne d’Afrique du Sud-Ouest avec les forces sud-africaines combattant pour l’Empire britannique contre les Allemands. À la fin de cette campagne, il s’est ensuite rendu en Angleterre et a rejoint le 9th Battalion of the Royal Leicestershire Regiment. Le 9éme bataillon, faisant partie de la 110éme brigade d’infanterie, il a participé à la bataille de la crête de Bazentin les 14 et 15 juillet 1916, dans le but de prendre le village et le bois de Bazentin le Petit.
Durant cette bataille de la Somme, le 14 juillet, Moll fut blessé et évacué et il décéda de ses blessures le lendemain.

Un témoin de la mort de Moll a été écrit à l’un de ses coéquipiers de Hampton, Harold Lewis Silberbauer de Kenilworth (Cape Town), qui servait également comme officier dans le Leicestershire Regiment :


« Nous étions maintenant sortis de ce bois de cauchemar et entrâmes dans ce qui était autrefois le village de Bazentin-le-Petit, c’était le 13 juillet. Nous avions atteint notre objectif et nous croyions sincèrement que les Allemands avaient repris le chemin du retour pour Berlin. Nous avions reçu des ordres du commandement pour conforter cette position de consolidation. Le village était malheureusement en ruine et rien ne ressemblait de près ou de loin à une maison. Rien n’avait résisté aux allemands destructeurs. Dans le cœur du village, je suis tombé sur un vieil ami de Hamilton, Toby Moll, qui m’a dit que Cyril Bam avait été tué, il précisa qu’aucune trace de lui n’avait été retrouvée. Peu de temps après, Toby a été touché par des éclats d’obus alors qu’il était tout près de moi et j’ai tout de suite vu qu’il n’y avait aucun espoir. C’était difficile de voir Toby le rugbyman partir ainsi, tout le reste était indescriptible et personnel, presque irréel. Avec Toby, nous étions très lié l’un à l’autre ». Il décédé des suites de ses blessures le lendemai, nous étions le 15 juillet 1916. Il est inhumé au cimetière de Méricourt-l’Abbé.